fbpx

Avec la publication du dernier budget provincial du Nouveau-Brunswickle verdict est tombé : la déception à l’égard des dépenses à courte vue est grande, surtout dans le milieu des soins de santé. Alors que la province se targue d’avoir le ” plus gros budget de soins de santé de l’histoire du Nouveau-Brunswick “, la réalité ne répond pas aux attentes de nombreux Néo-Brunswickois.

Malgré une augmentation modeste des dépenses en soins de santé, qui passent de 3,6 à 3,8 milliards de dollars, le budget 2024-25 ne fait pas les investissements importants qui sont nécessaires de toute urgence pour relever les défis pressants en matière de soins de santé. Pour des organisations comme Poumon NB, qui plaident inlassablement en faveur de l’amélioration des services de santé, ce budget est une occasion manquée de mettre en œuvre des changements significatifs.

NB Lung a participé au processus de consultation prébudgétaire du Nouveau-Brunswick, y compris à des conversations individuelles avec le ministre des Finances, et à une présentation conjointe avec des partenaires de la santé alignés, y compris un groupe de médecins. Forum des intervenants prébudgétairesprésidé par la Société médicale du Nouveau-Brunswick et le Syndicat des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick.

Nos objectifs étaient clairs. Les Néo-Brunswickois ont besoin d’investissements dans les domaines suivants :

  • des soins préventifs significatifs, y compris la réduction des obstacles à l’accès aux nouveaux vaccins
  • le soutien au dépistage et à l’atténuation du radon
  • Un système de soins de santé stabilisé
  • Protéger les jeunes d’aujourd’hui d’une dépendance à la nicotine tout au long de leur vie.

Malheureusement, le budget présenté hier n’atteint pas les objectifs fixés par le Forum des parties prenantes pré-budgétaires. Bien que le ministre des Finances, Ernie Steeves, reconnaisse la demande sans précédent engendrée par le vieillissement de la population et l’afflux de nouveaux résidents, le budget proposé reste ancré dans le statu quo.

Si les défis auxquels est confronté le système de santé du Nouveau-Brunswick sont indéniables, la nécessité d’une action audacieuse et décisive l’est tout autant. Maintenir la trajectoire actuelle n’est pas suffisant ; un véritable progrès exige un véritable investissement. Il est temps que le gouvernement tienne compte de la voix des groupes de défense, des professionnels de la santé et des citoyens préoccupés.

Dans le sillage de ce budget, Poumon NB demeure engagé à défendre les besoins en soins de santé de tous les Néo-Brunswickois. Nous exhortons les décideurs à reconsidérer leur approche et à accorder la priorité à la santé et au bien-être de nos communautés. Ce n’est que par de véritables investissements et des initiatives avant-gardistes que nous pourrons bâtir un système de soins de santé qui répondra aux besoins des générations actuelles et futures.

Prêtez votre voix et joignez-vous à nous pour exprimer notre déception à l’égard du dernier budget provincial qui ne répond pas aux besoins criants des Néo-Brunswickois en matière de soutien à la santé ! En signant notre pétition, vous rejoignez une communauté de personnes qui refusent d’accepter un financement inadéquat des soins de santé et vous envoyez un message clair de déception au gouvernement du Nouveau-Brunswick. Signez maintenant pour faire la différence !

Respirez tranquillement,

Melanie Langille

Pour en savoir plus sur le travail de Poumon NB et sur la lutte pour la santé pulmonaire au Nouveau-Brunswick, cliquez sur le lien suivant Cliquez ici et pour faire un don pour soutenir le travail continu de Poumon NB dans toute la province – cliquez ici. Cliquez ici. Chaque dollar aide les Néo-Brunswickois à mieux respirer !